Y a-t-il des différences entre le ciment blanc et le ciment gris ?

Un produit qui tient une place considérable dans toutes les constructions, qu’elle soit grande ou petite, le ciment se décline en deux grandes catégories, dont le ciment blanc et le ciment gris. Structuration des murs, affinage du sol, préparation de dalle ou simple réparation dans le domaine de la rénovation, l’utilisation du ciment est toujours présente. Cependant, il y a une question qui reste sans réponses sur beaucoup de bouches : y a-t-il des différences entre le ciment blanc et le ciment gris ?

Le ciment par définition

Un matériau qui se compose de calcaire et d’argile dont la combinaison, une fois chauffée à haute température, donne une poudre de clinker. Lors de la conception du ciment, il y a des étapes à suivre comme la cuisson et le broyage avec l’addition à du gypse dont le rôle est d’améliorer les caractéristiques du ciment. Pour la réalisation d’un béton, vous ne pouvez pas vous passer de l’usage du ciment.

Le ciment blanc

En général, le ciment possède une teinte grise, mais pour obtenir le ciment blanc, l’argile et le calcaire sont triés pour obtenir un composant sans présence de fer. Une fois que cette étape est finie, la composition est additionnée de kaolin, de l’argile blanche et ensuite chauffer à 1500 °. Au moment du refroidissement du ciment blanc, le processus se fait par rotation dont le but est d’éviter l’oxydation du clinker au contact de l’air. Cela permet en même temps l’obtention d’une poudre immaculée.

Le ciment blanc est surtout utilisé à des fins décoratives. En effet, les architectes du temps moderne sont extrêmement séduites par ce type de matériau. Cet autre type de ciment peut s’associer à mise en valeur plus esthétique des bétons. Il peut aussi être utilisé dans la conception des appuis de fenêtres, des seuils de portes, des piliers d’entrée, le bout des marches de l’escalier ou encore le laminage des carrelages. En maçonnerie, le ciment blanc est un support de haut niveau et peut être appliqué sur des installations intérieures ou extérieures, selon vos besoins.

Le ciment gris

Le ciment gris, il est le plus souvent utilisé dans la construction de bâtiments, de routes, d’enduits ou encore de mortiers. Mais pour plus de fiabilité, surtout dans la construction dans les zones humides ou dans les milieux marins, il existe des ciments spécifiques qui proposent plus de ténacité. Et même, il est possible de faire usage du ciment gris pour la réalisation de bétons à prise extrêmement rapide ou bien pouvant résister à une forte augmentation de la température.

Pour ce qui est de la différence entre le ciment blanc et le ciment gris, seule la couleur les diversifie. Les deux types de ciments peuvent être utilisés dans le bétonnage et dans toutes les constructions qui existent. Mais dans la construction d’aujourd’hui, le ciment blanc prend une place prépondérante du fait de son aspect décoratif. Toutefois, vous pouvez toujours choisir le ciment gris pour obtenir des résultats plus résistants.